Patrick PELTIER
Les intimes
15.11>05.12.2015

Patrick Peltier a suivi une formation en arts plastiques à l’Université de Paris I Panthéon-Sorbonne. Il expose depuis 1982, en France et à l’étranger. Sculpteur, il manipule des conglomérats de béton, de ciments grumeleux ou lisses où des couleurs pigmentaires sont prises dans la masse. Le bois et la pierre interfèrent régulièrement dans ces dispositifs. Ses expositions, toujours parfaitement  montées, constituent elles-mêmes des oeuvres.

L’opus caementicium, l’œuvre des anciens construite par conglomérats, est le domaine de travail de l’artiste : il règle le travail d’atelier et inspire même l’organisation de son jardin où l’artiste excelle. Car voici : cet homme si entier ne se partage pas. Il marche d’un même pas au milieu de toutes ses créations, de l’atelier au jardin, pour bâtir jour après jour, avec sa patience coutumière, son opiniâtreté souriante, un monde rayonnant qui est une vraie demeure. On a cru que ses pièces de ciments, de bétons, évoquaient des campaniles, des tours de cités renaissantes et voici qu’elles s’érigent comme des monuments miniatures, avec des élévations, des socles, des boursouflures équilibrées, des gonflements et des étirements, des assises et des élans. C’est bien cela qui est visé, qui est espéré : la mise en place d’une œuvre unique en pièces détachées où le rêve de la maison rejoint le désir d’un vertige maîtrisé, où la protection sans cesse évoquée s’abandonne aux délices des couleurs et des formes. Une œuvre où nous pouvons pénétrer, comme dans le cercle des intimes.

patrickpeltier.com