Le Domaine et ses espaces – Archipel furtif de création à lenteur discrète

Le DomaineM est installé dans une grande maison fin XVIIIe, au centre du bourg de Cérilly, sur la colline dominant la forêt de Tronçais, la plus belle chênaie d’Europe (10500 hectares). Cette région, en plein coeur de la France, au nord de l’Allier et à la limite du Cher, est le pays du bocage bourbonnais. C’est un pays rural préservé, vallonné, à l’habitat dispersé, riche en étangs, sources et rivières. Occupé par l’homme sans interruption depuis les temps préhistoriques, ce pays fut aussi, en raison de son importante forêt, un haut-lieu du druidisme, comme en témoignent encore aujourd’hui les multiples bassins et fontaines. Cette terre, territoire d’origine des Bourbons, possède de nombreux châteaux et un patrimoine bâti de grande beauté. La quiétude du Pays de Tronçais, l’exceptionnelle qualité de l’air et de l’eau, la magnificence paisible de sa forêt où vit une faune sauvage très importante, devraient permettre aux résidents du DomaineM, artistes, écrivains et chercheurs, de se réapproprier leur création avec bonheur.

Le DomaineM met à disposition des résidents des espaces de vie et de travail dont :

  • Une salle d’exposition
  • Une pièce, adjacente à la cuisine, accueillant une bibliothèque en esthétique et théorie de l’art
  • Un petit atelier de bricolage
  • Une chambre-atelier (donnant sur le parc) où se trouve la bibliothèque littérature
  • Une chambre où se trouve la bibliothèque histoire et philosophie
  • Le boudoir contemporain art/image/document/lecture, initié par Audrey Martin et Sarah Deslandes, qui occupe trois pièces attenantes: une bibliothèque d’art contemporain, une chambre-salon et une réserve (documentation et archives).
  • Un studiolo (chambre monastique pour écriture ou dessin, avec vue sur la forêt)
  • Dans une dépendance de 100 m2, un nouvel atelier de 40 m2 polyvalent a été aménagé l’été 2014. À terme, il sera complété par un second atelier, consacré à l’estampe (avec presses pour la gravure et la lithographie) et, à l’étage, un espace d’exposition.
  • Un vaste jardin

Les résidences – Artistes, écrivains et chercheurs

Les deux résidences annuelles se déroulent chacune sur deux mois et demi, l’une au printemps, l’autre à l’automne. Elles s’adressent principalement à de jeunes (moins de 40 ans) artistes, écrivains et chercheurs témoignant d’un engagement personnel dans les pratiques et recherches des créations contemporaines. Des artistes plus âgés, confirmés, font l’objet d’invitations (expositions hors résidences).
La connaissance personnelle, par le résident, de la situation historique actuelle de sa pratique, son intérêt marqué pour les recherches menées en France et à l’étranger autour de son médium de prédilection et, plus largement, à travers les territoires actuels des pratiques artistiques sont fortement souhaités.

Les artistes ne sont pas sollicités pour des activités extérieures de médiation. Leur travail est prioritaire. Les rencontres et échanges sont liés au travail d’atelier et aux expositions.
Les résidences s’achèvent par une présentation publique du travail selon des formes appropriées. DomaineM assure pour l’occasion une production artistique.

Les candidat(e)s aux résidences adressent un dossier papier et/ou internet à DomaineM comprenant:

  • un CV détaillé
  • un portfolio
  • une lettre de motivation précisant, notamment, l’étape actuelle du travail personnel et les projets envisagés (à conduire durant la résidence à DomaineM ou non)

Pour les aspects pratiques et logistiques de la résidence prendre contact avec DomaineM. 

Les rencontres

L’association DomaineM qui gère la résidence d’artistes, d’écrivains et de chercheurs propose des événements culturels :  expositions, représentations, lectures-performances, conférences d’histoire de l’art ou relatives aux arts contemporains, concerts. Artistes, écrivains, philosophes, historiens de l’art et jeunes chercheurs sont conviés à animer ces rencontres.