Le DomaineM a mis en place de mars 2012 à mai 2014 un cycle chronologique de 35 conférences d’histoire de l’art, de l’époque médiévale à nos jours [le « grand programme »: Les mondes de l’art, une traversée (XIIIe-XXe siècle)]. Un second programme en 10 séances a suivi, d’octobre 2014 à mai 2015, intitulé: Merveilleux, magie, science et éternité dans l’art européen du Moyen âge au XXe siècle. Un troisième programme en 10 séances, d’octobre 2015 à mai 2017, a été consacré au parcours et à l’oeuvre de 20 artistes contemporains. Le programme actuel, en 20 séances sur quatre années (octobre 2017-mai 2021) est consacré, sous le titre « Les phares »,  à 20 grands maîtres de l’art, du XVe au XXe siècle.

Les programmes de conférences d’histoire de l’art donnés par le DomaineM -installé en milieu rural- visent à construire un savoir partagé où l’approche des oeuvres et des parcours de création sont indissociables d’une pensée du monde et du souhait d’y intervenir. A la manière d’une « université populaire des campagnes » ces ouvertures sur l’histoire culturelle et l’art contemporain rétablissent des continuités tout en proposant des interprétations en phase avec les réflexions actuelles portant sur l’art, l’image et les pratiques de création. S’y exerce une parole démonstrative, sans jargon, soucieuse de partage, ouverte au débat.

Conférences d’1 heure 1/2. Entrée et participation libres. Le dimanche de 16h30 à 18h, tous les deux mois.
Vu l’affluence il est prudent de réserver: ledomainem@gmail.com

Conférencier permanent:  Michel Cegarra, directeur artistique du DomaineM (diplôme de l’Ecole des Beaux-Arts, études de littérature, d’art et de philosophie, agrégation d’arts plastiques, ancien directeur du Département des Arts plastiques à l’Université Charles de Gaulle – Lille III où il enseignait l’histoire de l’art).

LES PHARES. VINGT GRANDS MAÎTRES DE L’ART, DU XVe AU XXe SIÈCLE

(octobre 2017 > mai 2021)

15 octobre 2017 : « Rogier Van der Weyden (XVe siècle). La peinture incarnée ».

17 décembre 2017 : « Michel-Ange (XVIe siècle). L’art peut-il sauver le monde? ».

4 février 2018 : « Velázquez (XVIIe siècle). Pouvoirs et pensée de la peinture ».

8 avril 2018 : « Delacroix (XIXe siècle). Le Sujet dans l’Histoire ».

6 mai 2018 : « Picasso (XXe siècle. La peinture comme Drame ».

14 octobre 2018 : « Sandro Botticelli (XVe siècle). Les mythologies contre l’Histoire ».

16 décembre 2018 : « Le Tintoret (XVIe siècle). Le mouvement des images ».

3 février 2019 : Rembrandt (XVIIe siècle). La pensée du séjour de l’homme ».

7 avril 2019 : Vincent van Gogh (XIXe siècle). L’être et l’oeuvre ».

5 mai 2019 : « Henri Matisse (XXe siècle). Les ruses de la peinture ».

13 octobre 2019 : Jan Van Eyck (XVe siècle). Le monde ou rien.

15 décembre 2019 : Piero della Francesca (XVe siècle). La mise en ordre de la réalité.

2 février 2020 : Caravage (XVIIe siècle). La chair et l’instant.

5 avril 2020 : Caspar David Friedrich (XIXe siècle). Solitude de l’être, éloignement du monde.

3 mai 2020 : Edgar Degas (XIXe siècle). L’image en mouvement.

Quatrième et actuel programme de conférences données au DomaineM. En croisant les savoirs, l’opus de chaque artiste est ressaisi dans ses constituants plastiques, replacé dans son époque et interrogé à partir de la nôtre. D’utiles enseignements sont dégagés pour appréhender notre histoire culturelle collective, ses nécessaires relectures et ses enjeux actuels.

VINGT ARTISTES CONTEMPORAINS

(octobre 2015 > mai 2017)

18 octobre 2015 : Antoni Tàpies (1923-2012) / Miquel Barcelo (né en 1957): Les matières du monde ».

13 décembre 2015 : « Robert Rauschenberg (1925-2008) / Sarkis (né en 1938): Polyphonies et nomadisme ».

7 février 2016 : « Giuseppe Penone (né en 1947) / Gilberto Zorio (né en 1944): La nature comme hypothèse et comme expérience ».

10 avril 2016 : « Georg Baselitz (né en 1938) / Anish Kapoor (né en 1954): La terreur et l’extase ».

8 mai 2016 : « Pierre Alechinsky (né en 1927) / Mario Merz (1925-2003): Territoires, concentration, dispersion ».

9 octobre 2016 : « Simon Hantaï (1922-2008) / James Turrell (né en 1943): Plier et déplier l’univers ».

11 décembre 2016 : « Gerhard Richter (né en 1932) / Richard Hamilton (1922-2011): Le bougé de l’apparence ».

5 février 2017 : « David Altmejd (né en 1974) / Damien Hirst (né en 1965): L’hétérogène et l’effroi ».

9 avril 2017 :  » Luc Tuymans (né en 1958) / Philippe Cognée (né en 1957) »: Le désir et la mort ».

7 mai 2017 : « Cy Twombly (1928-2011). Le berger d’Arcadie ».

Ce troisième programme proposait des approches résolument monographiques de grands artistes contemporains (13 artistes vivants, 7 artistes décédés) à travers des questionnements thématiques prenant en charge le corpus élargi des oeuvres produites. Une pensée pouvait de la sorte s’articuler, relative au destin de l’art à la fin du modernisme et aux premières décennies de notre post-modernité, en gros des années 60-70 du XXe siècle à nos jours.

MERVEILLEUX, MAGIE, SCIENCE ET ÉTERNITÉ DANS L’ART EUROPÉEN, DU MOYEN ÂGE À NOS JOURS

(octobre 2014 > mai 2015)

1/ « Quelle douce chose que la Perspective! ». De la « merveilleuse invention » de la Perspective à Florence au XVe siècle à l’espace-temps des Modernes.

2/ La vertigineuse éternité des mondes enclos. Du jardin-paradis médiéval aux sites et « non-sites » de l’art contemporain.

3/ La perspective démembrée et la mélancolie de l’anatomiste. Ennui des codes et tristesse de la science dans l’art, de la Renaissance à nos jours.

4/ Circé, rieuse magicienne. Envoûtements et désordres du monde: magie, astrologie, ésotérisme et art depuis la Renaissance.

5/ Le studiolo et les ambassadeurs. Science, rêverie et caprice chez les artistes, d’Antonello à James Turrell.

6/ L’autre éternité. Le « Grand Oeuvre » alchimique et les noces de l’art. Grimoires, « demeures philosophales », transmutations: l’art comme alchimie.

7/ Sorcellerie, sabbats, nocturnes. Adorations de l’ombre et des ténèbres dans l’art, du Maniérisme à Soulages et Baselitz.

8/ Naissances, engendrements, prolifération: d’un destin biologique de l’art? Boucles, spirales, bains, déluges de Léonard et Uccello à Bill Viola et Stanley Kubrick.

9/ Sphères, cartes, mappemondes, réseaux. La grande rêverie de l’univers inassignable dans l’art, du monde en Tau aux « arts numériques ».

10/ Miroirs et vanités. Vénus et les beautés-monstres. Destins de l’image dans le miroir, du rictus de Méduse aux tableaux-miroirs de Pistoletto.

Ce deuxième programme de conférences donné au DomaineM visait à offrir une série de coupes à travers l’épaisseur de l’histoire et de l’histoire de l’art, permettant à l’aide de thématiques de tirer des fils de réflexion, du monde médiéval à nos jours. La visée délibérément anthropologique du propos sollicitait les médiums traditionnels (dessin, estampe, peinture) et les pratiques de la modernité élargie (photographie, cinéma, pratiques numériques).

Le « GRAND PROGRAMME »

(mars 2012 > mai 2014)

1/ Cézanne et Van Gogh devant la Carrière. La « vérité » en art.

2/ Le mystère de l’image à l’époque médiévale.

3/ L’Annonciation dans la peinture italienne et flamande de la Renaissance.

4/ Le théorème des rois-mages.

5/ Voyager et dessiner de Léonard à Bruegel

6/ Peinture et société à la Renaissance.

7/ La crise de la Renaissance.

8/ Le Maniérisme, un art des fractures et du tourment.

9/ Le Baroque ou le retour à l’ordre.

10/ « Machines de vision » , la peinture hollandaise du XVIIe siècle.

11/ De ciel, de terre et d’eau. La peinture de paysage dans la Hollande du Siècle d’Or.

12/ La recherche du temps perdu. Nicolas Poussin, Claude Lorrain et le paysage classique à Rome.

13/ Les mondes du Romantisme (1). Des lieux perdus à la solitude du héros.

14/ Les mondes du romantisme (2). De l’animalité de la vie à la discontinuité du vivant.

15/ L’orientalisme ou l’autre scène (1). Le « caprice » oriental.

16/ L’Orientalisme ou l’autre scène (2). La métaphore du harem. 

17/ L’impressionnisme (1). Une révolution du regard.

18/ L’impressionnisme (2). La dernière image.

19/ Cézanne au bord du vide. De Cézanne, « notre père à tous », à la naissance du cubisme.

20/ Que faire? Les artistes au tournant du siècle.P

21/ La « cordée » Braque-Picasso. Du Cubisme considéré comme une ascension (Paris, l’Estaque, Horta de Ebro, Céret, Sorgues, 1907-1925).

22/ La question futuriste. Un modernisme du dynamisme et de l’affrontement (Italie, Russie : 1909-1920).

23/ Dadaland. Un modernisme de l’angoisse et du bricolage (Suisse, Allemagne, France, Etats-Unis : 1915-1924).

24/ New York, 1913. Un état de la modernité européenne.

25/ Totem et tabou. Un primitivisme à l’américaine (1).

26/ Formes et forces. Un primitivisme à l’américaine (2).A

27/ Réalismes et nouvelles objectivités (Allemagne, France, Italie, 1920-1950).

28/ Une peinture « métaphysique »? Mélancolie et angoisse dans l’art européen (Italie, Europe, 1919-1940).

29/ Surréalisme, Surréalismes. De nouveaux mythes modernes? (1924-1966/1976).

30/ L’Ecole de Paris, une tradition du Moderne (1925-1955).

31/ L’art américain (1). L’abstraction du « champ coloré » (Etats-Unis, 1943-1970).P

32/ L’art américain (2). Du sublime à l’impressionnisme tardif (Etats-Unis, 1952-1980).

33/ Le Pop art ou l’art à l’époque de la marchandise (Etats-Unis, Europe, 1962-2013).

34/ Minimalisme et art conceptuel: oeuvres, discours et paradoxes (Etats-Unis, Europe, 1965-1985).

35/ Le Land art: un retour au réel? (Etats-Unis, Europe, 1968-2012).

Ce premier programme de conférences d’histoire de l’art a fait l’objet d’une première reprise, dans son intégralité, à La Fabrique Poïein, à l’Etelon, 03360 [www.poiein.eu] de septembre 2014 à avril 2018. Et d’une seconde reprise, toujours en cours, dans le Bas-Berry: au Châtelet-en-Berry d’abord, puis à Ardenais. Cette seconde reprise, devant un public local passionné, s’achèvera en avril 2023.

LES CONFÉRENCES D’HISTOIRE DE L’ART « hors les murs »

À La Fabrique [poïein], 2 chemin des Trois sabots, 03360 L’Etelon (Allier):

UN NOUVEAU PROGRAMME en 7 séances (janvier-novembre 2020) sera donné à La Fabrique [poïein] en 2020: « Quand l’art raconte. Du récit à l’image« . Première séance le 9 janvier 2020 : « Lire et voir, raconter et représenter. L’artiste comme conteur et imagier » (exposé du programme et de sa méthode à partir de quelques exemples-types, de l’antiquité à aujourd’hui).

PROGRAMME « Les mots dans l’art, l’écriture dans la peinture ».
septembre 2018 – novembre 2019

20 septembre 2018 : Des signes-figures de la grotte Chauvet au ″Scribe des contours″. Naissance et dissémination des signes plastiques (préhistoire-antiquité).

4 octobre 2018 : Mouvements du phylactèreEcrire l’imago, peindre l’Ecriture.Ecrire l’imago, peindre l’Ecriture.

1er novembre 2018 : Du Codex à l’Emblème : l’image en ses textes. L’espace du livre, le pouvoir de la page, le jeu des signes. L’espace du livre, le pouvoir de la page, le jeu des signes.

3 janvier 2019 : Ut Pictura Poesis (“la peinture/poésie est comme la poésie/peinture”). La peinture comme écriture muette, un débat classique.

7 février 2019 : Travaux du signe pictural. Voir, représenter, signer et écrire le monde de Van Eyck à Twombly.

7 mars 2019 : Retour de l’écriture dans la peinture. Le mot comme valeur figurative, la lettre comme donnée plastique dans le Cubisme, le Futurisme et le Constructivisme dans le Cubisme, le Futurisme et le Constructivisme.

4 avril 2019 : Calligramme et poème pictural. Nouveaux territoires de l’acte d’image.

19 septembre 2019 :″L’action restreinte″. Postérité de Mallarmé dans les pratiques plastiques.

4 octobre 2019 : L’artiste-écrivain / L’écrivain-artiste. Une double scène toujours recommencée.

7 novembre 2019 : Le livre d’artiste : un Codex contemporain. Le retour au livre.À


PROGRAMME « Les mondes de l’art, une traversée du Moyen Âge au XXe siècle » (le « grand programme »)
septembre 2014 – avril 2018

Dans le bas Berry, 18170, au Châtelet-en-Berry, (à L’AREMC, salon du Château) puis à Ardenais (lieu-dit La Malle)

Première saison: quatre séances introductives (mai 2014-mai 2015) :
16 mai 2014  : Le paysage dans l’art pictural, une passion humaine – 15 janvier 2015 : Le mystère de l’image à l’époque médiévale – 6 mars 2015 : L’Annonciation dans la peinture italienne et flamande de la Renaissance (XIIIe-XVe siècle) –
22 mai 2015 : Les Rois-Mages : un récit, un voyage, un cortège, un rêve iconographique (XIIIe-XVe siècles).

Depuis septembre 2015 : présentation du « Grand programme », les mondes de l’art : une traversée (du Moyen Âge au Land art). Ce programme, en 35 séances, est donné jusqu’en avril 2023.

Deuxième saison :  Moyen-âge-Renaissance

Troisième saison :  Renaissance-Maniérisme-Baroque

Quatrième saison :  Âge classique-Romantisme

Cinquième saison :  Romantisme-Orientalisme- Impressionnisme

Prochaine séance, séance 21 : Cézanne au bord du vide. De Cézanne « notre père à tous », à la naissance du cubisme (22 janvier 2020).

À l’Abbaye de Noirlac, Centre culturel de rencontre (Cher)

Un cycle de conférences sur les questions relatives aux images et à l’art à l’époque médiévale [2017-2018-2019].

1. L’ESPACE CISTERCIEN : UN LIEU SANS IMAGES ? La Querelle des Images au XIIe siècle.Rigueur, dépouillement, simplicité, ces mots qualifient sous la plume de saint Bernard l’exigence cistercienne quant aux décors des abbayes et des églises. Mais cette austérité de l’art cistercien qui surgit en plein XIIe siècle ne va pas de soi. Au murmure intérieur de la prière sans images s’oppose, en d’autres lieux, une liturgie spectaculaire entourée de peintures et d’objets précieux. Cette opposition traduit la grande indécision de l’époque quant au pouvoir des images et aux incertitudes du regard. La conférence s’attachera à clarifier cette querelle et à en établir les soubassements. [8 octobre 2017]

2. IMAGES VIVANTES : Pouvoir et incarnation de l’image dans la culture visuelle médiévale.La culture visuelle médiévale institue l’image comme le lieu d’une incarnation et comme l’instrument d’un pouvoir. La révélation qu’accomplit l’image –notamment dans l’exposition du corpus mysticum – est une effraction dans la sphère du visible dont il convient alors de contrôler les effets. Cette nouvelle et vertigineuse économie du regard ne cesse, aujourd’hui encore, de hanter nos approches modernes des visibilités. [9 septembre 2018]    

3. IMAGES EN MOUVEMENT: Récits, histoire et pèlerinages allégoriques dans la culture visuelle médiévale.Dans l’enluminure, la fresque, la mosaïque et la peinture, la culture visuelle médiévale invente l’Historia, la mise en récits figurés des textes bibliques et de la tradition qui en procède. L’image non seulement raconte mais elle découpe, pratique l’extension, élargit l’espace, bref : elle se projette dans la temporalité. Le mouvement qui traverse alors les ensembles iconographiques construit un régime des visibilités lié à la durée qui se dénouera avec l’invention du cinéma. [8 septembre 2019]

Conférences hors les murs dans l’Allier et le Cher

Eté 2012 :

26 juillet 2012 : « Cheminer, rêver, espérer avec saint Jacques et saint Roch. Images, représentations et croyances du Moyen-Age à l’Age classique », à la Maison des Chaumes à Ainay le Château, Allier, à l’invitation de la Médiathèque d’ Ainay-le-Château.

Printemps 2013 :

3 mars 2013 : « La peinture de Pierre Bonnard, un « rêve étrange et pénétrant », à la Cité de l’Or, Saint-Amand-Montrond, Cher. A l’invitation de la ville de Saint-Amand-Montrond.

19 avril 2013 : « Les Instruments de la Passion dans l’art. Visions, images, récits », à la Maison des Chaumes, Ainay-le-Château, Allier. A l’invitation de la Médiathèque d’ Ainay-le-Château.

4 mai 2013 : « Le Voir et le Croire. Le retable, de l’objet liturgique au dispositif plastique ». Devant le retable du Maître de Moulins, à la chapelle des Évêques, cathédrale Notre-Dame puis à l’auditorium du Musée Anne de Beaujeu, à Moulins, Allier.

15 mai 2013 : « Le Bain dans l’art, un récit ininterrompu », au cinéma de Bourbon L’Archambault, Allier. A l’invitation de la Médiathèque de Bourbon L’Archambault.

19 juin 2013 : « L’art baroque. La pesanteur et la grâce », au cinéma de Bourbon L’Archambault, Allier. A l’invitation de la Médiathèque de Bourbon-L’Archambault.

Eté 2013 :

13 juillet 2013 : « L’oeuvre au noir de Marcellin Desboutin », à la Salle des Fêtes de Cérilly, Allier. A l’invitation de l’Association Mémoire de Cérilly et de ses Environs.

19 juillet 2013 : « L’oeuvre de Charles-Louis Philippe dans son époque artistique », au DomaineM. A la demande de l’Association des Amis de Charles-Louis Philippe, Cérilly.

Printemps-été 2014 :

9 avril 2014 : « Un rêve étrange et pénétrant… ». La peinture de Pierre Bonnard », à l’Espace Bernanos, Paris, IXe. A l’invitation du Cercle Amical du Berry.

14 mai 2014 : « Manuel Robbe: un petit maître oublié de la Belle-Epoque », à la Salle des Fêtes de Le Brethon, Allier. A l’invitation de l’AGORA.

1er juin 2014 : « La Renaissance à travers ses oeuvres d’art. Deux siècles de créations et de transformations, de Lorenzo Ghiberti au Caravage », à la Salle des Fêtes de Meaulne, Allier. A l’invitation de la Municipalité.

Automne 2014 :

3 octobre 2014 : « Le silence et le tumulte, la maison et le monde. Beauté silencieuse de la peinture hollandaise du Siècle d’Or (XVIIe siècle) », à La Médiathèque Municipale de Montluçon, Allier. A l’invitation de la Médiathèque.

17 octobre 2014 : « L’art médiéval. L’expérience du monde, les limites de l’homme, l’épreuve du temps », à  la salle de La Maison des Loisirs de Hérisson, Allier. A l’invitation de La Maison des Loisirs.

Printemps 2015 :

26 avril 2015 : « La peinture de Paysage, une passion humaine », à la Salle des fêtes de Meaulne, Allier. A l’invitation de la Municipalité.

Automne – hiver 2015-2016 :

16 octobre 2015: « L’imaginaire de la forêt dans l’art occidental », à la salle de la Maison des Loisirs de Hérisson, Allier. A l’invitation de La Maison des Loisirs.

9 janvier 2016 : « Qu’est-ce qu’un chef-d’oeuvre en art ? », au Colisée à Moulins, Allier. A l’invitation de l’Association Féminine Artistique et Culturelle, AFAC.

29 février 2016 : « Regarder la peinture. Forme et sens, structures et significations : quelques exemples du XIVe au XXe siècle », au Château de Ruzières, Maison de Vie, à Bourbon-L’Archambault, Allier. A l’invitation du Foyer Ruzières.

6 mars 2016 : « Qu’est-ce qu’un chef d’oeuvre en art ? », à la Salle des Fêtes Alain Fournier à Meaulne, Allier. A l’invitation de la Municipalité.

Printemps-été 2016 :

17 juin 2016 : « L’art abstrait. Naissance et développement d’un courant majeur de l’histoire de l’art moderne », au cinéma de Bourbon L’Archambault, Allier. A l’invitation de la Médiathèque de Bourbon L’Archambault.

9 juillet 2016 : « Scènes de la vie parisienne dans la peinture et la poésie de Baudelaire à Apollinaire et de Manet à Bonnard », au DomaineM. A la demande de l’Association des Amis de Charles-Louis Philippe, Cérilly.

Automne 2016 – Hiver 2016-2017

14 octobre 2016 : « L’Ecole de Barbizon ou la Nature plus grande que l’art », à la salle d’honneur de la mairie de Hérisson, Allier. A l’invitation de La Maison des Loisirs.

6 décembre 2016 : « Merveilles et secrets du quotidien dans la peinture hollandaise du Siècle d’or (XVIIe siècle », à La Maison des Associations, Bourges, Cher. A l’invitation de l’Association des Amis des Musées de Bourges.

Printemps 2017 :

1er avril 2017 : « L’érotisme dans l’art », à la Salle des fêtes de Meaulne, Allier. A l’invitation de la Municipalité.

Automne 2017 – Hiver 2017-2018 :

13 octobre 2017 : « Gauguin et l’école de Pont-Aven. Un Atelier de l’ouest », à la salle d’honneur de la mairie de Hérisson, Allier. A l’invitation de La Maison des Loisirs.

Printemps 2018 :

15 avril 2018 : « Tables servies, repas et festins dans la peinture », salle municipale près de la Chapelle, Vitray, Allier. A l’invitation de la Municipalité de Meaulne-Vitray.

27 avril 2018 : « Art médiéval, art de la Renaissance, art classique, art moderne, art contemporain: de quoi s’agit-il ?. Identifier et distinguer ces grandes périodes de l’art et de l’histoire à partir des oeuvres et de leurs caractéristiques », à la Médiathèque Boris Vian, Montluçon, Allier. A l’invitation de la Médiathèque.

Automne 2018 – Hiver 2018-2019 :

12 octobre 2018 : « Gauguin et l’Atelier des Tropiques. L’exil et le royaume », à la Maison des Associations de Hérisson, Allier. A l’invitation de La Maison des Loisirs.

22 novembre 2018 : « L’art préhistorique. Les sites, les oeuvres, les questions », à la Médiathèque Boris Vian, Montluçon, Allier. A l’invitation de la Médiathèque.

Printemps 2019 :

14 avril 2019 : « L’art préhistorique. Les sites, les oeuvres, les questions », à la salle des fêtes de Meaulne. A l’invitation de la Municipalité de Meaulne-Vitray.

Automne 2019-hiver 2019-2020 :

11 octobre 2019 : « Claude Monet, l’impressionniste absolu »,
à la Maison des Associations de Hérisson, Allier. A l’invitation de La Maison des Loisirs.

Depuis 2012, le DomaineM anime des cycles de conférences d’histoire de l’art à l’Université du Temps de Vivre (UTV) à Montluçon, à l’invitation de la Ville de Montluçon.

Au 5 novembre 2019, 29 conférences ont été présentées en quatre cycles :

  • Un cycle chronologique de 16 conférences, du Moyen Âge à l’âge classique.
  • Un cycle thématique de 4 conférences sur les genres picturaux: portrait peint, paysage, nature morte, peinture d’histoire.
  • Un cycle thématique « chefs d’oeuvre de l’art européen » de 4 conférences : art siennois et florentin (XIVe et XVe), art flamand (XVe), art vénitien (XVIe) , art français (XVIIe et XVIIIe).
  • Le cycle actuel ouvert en novembre 2018 présente l’oeuvre de « grands maîtres de l’art » (5 conférences à ce jour).